Trusting your teachers should trump tech savvy in administration

August 5, 2011 at 8:39 am
filed under Teaching, Tech

Scott asks:

Do administrators have to be technology-savvy themselves in order to be effective technology leaders in their organizations?

I used to think yes, now I think not so much.

What administrators need to be is trusting of their teachers. Technological change happens in the classroom. It won’t happen if it is dictated from above, it will happen if teachers are allowed to use what they see fit for their classroom, their students.

Granted, administrators need to ok the purchase of expensive hardware but once that is in place so much can be done at the discretion of the teacher! If administrators have to know how to use each and every bit of technology, each and every app, before it is implemented in the classroom things will be slow.

Trusting of your teachers. That is what administrators have to be.

no comments

RSS / trackback

respond


Hillary Clinton et Donald Trump se livrent ce lundihogan outlet soir à leur premier duel télévisé, devant plus de scarpe hogan outlet? six semaines du scrutin, c'est le moment le plus scarpe hogan outletattendu de la course vers la Maison-Blanche. Cescarpe hogan outlet lundi soir, Hillary Clinton et Donald Trump scarpe hogan outlets'affrontent pour la première fois en direct scarpe hogan outletdevant les caméras de télévision. Un événementmoncler outlet online qui est à la campagne présidentielle ce que le moncler outlet onlineSuperbowl est au football américain: on attend moncler outlet onlineentre 100 et 150 millions de téléspectateurs woolrich outlet bolognapour cette heure et demie de thé?tre politiquewoolrich outlet bologna sans coupures publicitaires, retransmis woolrich outlet bolognaLes candidats jouent gros et ils se sontwoolrich outlet bologna préparés en conséquence. Trois duels moncler sito ufficialesont programmés d'ici au 9 octobre, mais moncler sito ufficialele premier est considéré comme le plus moncler sito ufficialeimportant, parce qu'il peut créer unedoudoune moncler impression durable et réduire le nombre doudoune monclerdes hésitants. Selon les sondages, ils sontdoudoune moncler un peu moins de 20 % à se déclarer indécisdoudoune moncler ou à être tentés par un troisième candidatdoudoune moncler - le libertarien Gary Johnson ou l'écologistedoudoune moncler Jill Stein. Or la compétition reste ultraserrée,doudoune moncler Donald Trump ayant presque entièrement rattrapé doudoune monclerle retard qu'il accusait sur Hillary Clinton doudoune monclerau mois d'ao?t. Les sondages nationaux donnentcanada goose pas chertoujours une avance de trois points en moyenne à la démocrate, mais le républicain s'est remis en selle dans unedemi-douzaine d'?tats clés, notamment la Floride,canada goose pas cherl'Ohio, la Caroline du Nord, l'Iowa, le canada goose pas cherNevada et l'Arizona. Clinton tient toujours la canada goose pas chercorde en Pennsylvanie, en Virginie, dans lecanada goose pas cher Michigan, le New Hampshire et le Wisconsin